Peut-on refaire soi-même le capitonnage de sa voiture ?

Avec le temps, le ciel de toit de la voiture peut s’abimer ou se décoller. Le propriétaire a le choix entre faire appel à un professionnel pour le refaire ou bien faire le travail lui-même. L’opération n’est pas forcément difficile. Cela nécessite tout de même de la patience, de la minutie et quelques techniques en bricolage.

DIY : recoller rapidement le ciel de toit d’un véhicule abimé

Pour certaines réparations de la voiture, faire appel à un professionnel est indispensable. Pour d’autres, ce n’est pas toujours nécessaire. Il est possible de les faire soi-même. C’est le cas du ciel de toit de véhicule abimé. Il y a plusieurs manières de procéder. Chacun choisit l’alternative qui correspond à ses capacités et aux besoins de sa voiture.

Quel type d’auto réparer ?

Vous pouvez réparer le toit de n’importe quel type d’auto. Néanmoins, vous devez avoir les matériels nécessaires et le temps qu’il faut afin d’obtenir des bons résultats. Si vous achetez une voiture d’occasion par exemple ou si vous retrouvez un ciel de toit de voiture qui correspond à votre véhicule chez Activ’Auto 94, une entreprise de Casse auto dans le 94, vous pouvez le prendre et faire les travaux de réparation nécessaires afin qu’il redevienne comme neuf. Si vous aviez besoin de conseils ou d’autres informations pour cette opération de bricolage pour voiture, vous pouvez faire d’autres recherches sur des sites spécifiques destinés pour les réparations auto.

Comment procéder à la réparation d’un ciel de toit d’une voiture ?

Pour réparer le ciel de toit d’une voiture, franchir quelques étapes est nécessaire. Elles ont chacune leur importance et en sauter une peut ne pas parfaire les résultats finaux.

La première étape consiste à nettoyer le ciel de toit. Cela permet d’enlever les résidus et les taches sur l’endroit. Ainsi, il est plus facile de repérer les parties les plus abimées.

Après le nettoyage vient l’étape du démontage. Comme le ciel de toit est maintenu par les bords, il faut donc commencer par démonter les plastiques sur les bordures des pare-soleils, des joints du toit ouvrant et du plafonnier.

Sortir le support en fibre et décoller le tissu de son support sont les étapes qui viennent après. Et pour finir le démontage, il est nécessaire de gratter les restes de mousses collées sur le support.

Dans le cas où l’esthétique importe peu, entailler le ciel de toit sur les parties à réparer est aussi faisable. Le démontage ne sera plus nécessaire alors. Pour finir le travail, il faut ajouter de la colle sur les parties vides et y mettre des tissus pour les combler. 

Pour le remplacement du tissu du ciel de toit, vous devez choisir un tissu au mètre. N’oubliez donc pas de prendre les dimensions de votre ciel de toit. Vous devez aussi prendre un morceau complémentaire pour votre toit ouvrant. Il ne s’agit pas de se procurer n’importe quel tissu mais de trouver dans un magasin particulier un tissu spécial « ciel de toit ». Celui-ci est pourvu d’une fine couche de mousse encollée. Il est aussi possible de prendre des morceaux de tissus pour d’autres éléments de la voiture comme les portières.

L’idéal est d’utiliser une colle néoprène bombe. Elle permet d’avoir un jet fin et régulier. Pour éviter de faire des taches sur le tissu, il vaut mieux ne pas trop insister sur la pulvérisation. Lors de la mise en place du nouveau tissu sur le ciel de toit, vous devez commencer par le milieu et finir par les bords. Pour optimiser la finition, vous devez enlever les bulles d’air. N’hésitez pas non plus à appuyer énergiquement pour que le tissu s’adapte parfaitement aux formes du support.

Pour réussir le remplacement du ciel de toit de véhicule abimé, vous devez respecter le temps de séchage indiqué. Faites les découpes nécessaires en utilisant un cutter pour parfaire la finition. Vous pouvez enfin remettre en place votre ciel de toit et remettre les jointures.

Comme matériels, vous devez avoir une brosse, un chiffon, des ciseaux, un cutter, un mètre ruban et un tournevis cruciforme. Vous devez également avoir la somme nécessaire pour acheter le tissu. En moyenne, il coute à partir de 4 euros le mètre selon la qualité.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *