3 conseils pour réussir un projet de création de site internet en offshore

Afin d’avoir une bonne relation avec la clientèle, de créer des partenariats ainsi qu’une opportunité, il est important pour une entreprise d’être présente sur le web. Cependant, il n’est pas toujours possible de réunir toutes les capacités requises pour le bon fonctionnement des activités de la société. En effet, les services du web requièrent une compétence spécifique dans chaque domaine qui les compose. C’est pour cette raison que de nombreuses entreprises confient une partie ou la totalité de leurs services à professionnel en offshore. Pour ce faire, retrouvez ci-dessous quelques conseils pour la création d’un site web en offshore.

Faire une planification stratégique de la création du site interne

L’amélioration de la rentabilité d’une structure fait partie des principaux objectifs de la création d’un site internet. Par conséquent, l’une des premières choses à faire dans le cadre de la création d’un site web offshore est de réaliser un cahier des charges. Il s’agit d’un document qui définit tous les éléments liés à la conception du site. À titre d’information, plus ce cahier des charges est précis et détaillé, moins de problèmes pourront survenir au résultat final. Il doit donc répondre aux objectifs et aux attentes de la société donneuses d’ordre.Ou

tre de cerner le contexte du projet, le cahier des charges permet d’éviter les dépenses inutiles. Il vous permettra également de visualiser les pages votre site web. Réaliser ce document est ainsi un moyen d’identifier le rôle des pages du site. En sus, il se révèle utile pour connaître les fonctionnalités du site, que ce soit sur un ordinateur, une tablette ou encore un téléphone.

Comparer les prix proposés par les prestataires sélectionnés

C’est un critère majeur dans le choix d’un prestataire externe, quel que soit le secteur d’activité de la compagnie. Dans un premier temps, vous devez effectuer une comparaison des prix d’un site web proposés par les prestataires sélectionnés. Pour faire une comparaison du prix, il est important de vérifier si l’hébergement du site, les mises à jour, le référencement, la maintenance supplémentaire sont inclus dans le tarif.

Ensuite, vous devez tenir compte de plusieurs facteurs, comme les différentes fonctionnalités du site, le nombre de pages, la complexité du projet, et bien d’autres encore. Dans la majorité des cas, il vous est possible d’établir une fourchette identique en vous basant sur les tarifs des prestataires que vous avez pré-sélectionnés. Par ailleurs, il n’est pas conseillé de systématiquement vous tourner vers les prestations les moins chères. Parce que cela peut avoir un impact négatif sur la qualité du produit livré.

S’informer sur les services proposés par les fournisseurs de services

La meilleure façon de juger les compétences des prestataires est de vérifier leur travail en vous rendant sur leur site web. En général, les précédentes réalisations sur internet figurent sur leur portfolio. Vous pouvez en même temps évaluer leurs réalisations par rapport aux projets web de votre entreprise. En outre, vous aurez la possibilité de vous mettre en contact avec ses clients pour avoir une idée de leur expertise. L’ensemble de ces critères vous permettra de savoir si le prestataire remplit vos conditions.

Il faut également prendre en compte qu’un projet sur le web ne s’arrête pas à sa mise en ligne. Il faut donc se renseigner sur les services de maintenance corrective et préventive suite à la livraison du site. Par la suite, le délai de livraison est un autre point à aborder au cours d’un entretien avec le prestataire ou lors de la demande de devis. Dans la mesure du possible, il est fondamental de prévoir une date limite assez longue pour pouvoir garantir un travail impeccable, et en même temps d’avoir de la marge en cas de problème.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *