La clé des avancées scientifique : un matériel de laboratoire de qualité

Les découvertes scientifiques, plus que jamais durant ces derniers siècles, ont bouleversé l’histoire. Qu’en serait-il de notre existence sans la découverte de l’atome, de l’électricité, de la fission nucléaire ? Difficile de savoir exactement ce que pourrait être notre monde moderne sans ces découvertes. Cependant, un point commun relie les travaux des différents savants… En effet, il aurait été difficile d’achever leurs travaux sans un matériel de laboratoire de qualité.

Criminel de guerre et prix Nobel de chimie : Fritz Haber

Fritz HaberSi Fritz Haber est loin d’être l’un des savants les plus connus de l’histoire… Pourtant, ces travaux nourrissent encore de nos jours plus de 2 milliards d’Hommes. Avec ces derniers, il aurait sauvé le monde d’une famine annoncé par la majorité des scientifiques de son époque. C’est la synthèse de l’ammoniac qui permettra de répondre de l’engrais azotés bon marché et d’éviter une véritable catastrophe alimentaire.

D’un autre côté, le Colonel Moutarde sera responsable d’un nombre terrifiant de morts pendant la Première Guerre Mondiale. Que ce soit dans un premier temps avec le gaz au chlore, ou après des travaux plus poussées avec le gaz moutarde, Fritz Haber est plus que qualifiable de criminel de guerre. Peu après l’arrivée du régime Nazi au pouvoir en Allemagne, Fritz Haber finira par quitter le pays malgré son patriotisme acharné. Juste avant son départ, il aura travaillé sur une forme liquide de pesticide appelé le Zyklon A. Vous l’aurez compris, les scientifiques nazis utiliseront une version concentrée, plus puissante et inodore en gaz… Le Zyklon B. Si Fritz Haber ne connaîtra jamais toutes ces actions, il est indirectement responsable d’une partie conséquente des 6 millions de morts de la Shoah.

Le procédé Haber-Bosch

En 2007, la production mondiale d’engrais azotés atteint 265 000 tonnes par jour. Si cette utilisation ne fait pas l’unanimité, elle est indispensable pour nourrir convenablement plus de 2 milliards de personnes. Sans cette utilisation massive, difficile d’imaginer à quoi ressembleraient les étals de nos marchés.

Sans les travaux de Fritz Haber et la synthèse de l’ammoniac à partir de l’azote dans l’air et sans ce procédé, la population mondiale ne serait peut-être pas aussi conséquente. La qualité de vie non plus. Cependant, les autorités et les écologistes cherchent des alternatives plus respectueuses de l’environnement. Ce procédé, largement industrialisé, nécessite en effet une quantité importante d’énergie fossile. Enfin, il est important de noter que tous les engrais produits ne proviennent pas de l’utilisation du procédé Haber-Bosch. Si vous voulez en savoir plus sur ce savant, le vulgarisateur Bruce Benamran vous propose une vidéo concise sur sa chaîne youtube.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *