[Vie Pratique] Tout comprendre sur l’inhumation : tarifs et procédures

La mort est un événement incontournable dans la vie. Quelles que soient les croyances de chaque individu, l’inhumation est en général pratiquée par beaucoup. Ce fait consiste à mettre le corps du défunt dans une tombe. Quotidiennement, l’enterrement se déroule dans un cimetière, au maximum après les 6 jours qui suivent le décès.

Généralités sur l’inhumation

En principe, l’inhumation a lieu lorsque le défunt l’a décidé de son vivant ou lorsqu’il n’a pas donné d’indication précise sur le sujet. En France, il est indispensable d’effectuer une demande préalable d’inhumation auprès de la mairie de la commune du cimetière choisi. Pour le choix du lieu, trois possibilités s’offrent à la famille du défunt :

  • Soit dans la commune où le défunt habitait ;
  • Soit dans la commune où le défunt est mort ;
  • Soit à l’endroit où est situé le caveau de famille.

Si la famille choisit un autre lieu à part ces trois mentionnés, il est indispensable d’obtenir l’accord du maire concerné. Au cas où le défunt résidait à l’étranger, il est possible de réaliser l’inhumation au cimetière de la commune dans laquelle il est membre électoral.

cercueil

Choisir l’entreprise de pompes funèbres

Les tarifs inhumation varient en fonction de plusieurs facteurs, notamment le lieu et les services souhaités. La famille du défunt est libre de choisir l’entreprise de pompes funèbres. Elle peut consulter la liste de ces organismes auprès des mairies, des établissements de santé ou des salles d’accueil des chambres mortuaires ou funéraires. Par ailleurs, sachez que l’entreprise doit impérativement présenter une documentation générale figurant les prix, les services fournis et les détails spécifiques y afférents. De plus, elle doit présenter un devis individuel gratuit et un bon de commande dans le cas où la famille accepte le devis d’inhumation.

Financement des inhumations

Les proches du défunt peuvent obtenir un financement des obsèques en fonction du statut du défunt de son vivant. Pour connaître les avantages probables à bénéficier, la famille peut se renseigner auprès des organismes suivants :

  • Pour une personne salariée en activité : caisse de sécurité sociale ;
  • Pour un fonctionnaire en la mutuelle du défunt : ‘administration employeur ;
  • Souscription à une assurance vie ou à une assurance obsèques : compagnie d’assurance du défunt ;
  • Souscription d’une assurance décès : banque ;
  • Toute personne qui a effectué le règlement des frais d’obsèques d’un pensionné du régime général : caisse de retraite.

Au cas où Si le défunt ne dispose pas de ressources financières ou si son corps n’a pas été réclamé par ses proches, l’inhumation reste alors à la charge de la commune ou de la préfecture.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *