[Rentrée] Trouver les bons filons pour cette rentrée 2016

Comment éviter la cohue et limiter les dépenses « inévitables » pour le cartable pour cette rentrée 2016 ?
Tel est le challenge que les ménages doivent relever en cette période et on rivalise de techniques et d’astuces pour y arriver. Certains ont prévu le coup bien à l’avance et ont fait leurs emplettes pendant les vacances mais la majorité s’en préoccupe seulement à la fin de celles-ci.

Internet, une excellente alternative à l’achat moins cher

Aller sur internet et, ou compulser les différents catalogues distribués gratuitement et faire la comparaison du prix des articles nécessaires et prendre la décision du lieu de l’emplette. Reste que la question de la cohue dans les grands magasins rebute la plupart des parents. Il est suggéré d’aller sur internet qui de son côté propose une grande variété de produits. La toile a l’avantage également de se faire livrer chez soi. Une autre astuce consiste à se regrouper pour commander et faire baisser ainsi les prix, qui supposent une bonne organisation. Outre l’économie à acquérir de cette technique, elle a l’avantage d’être valable autant du côté des grands magasins que du web. D’autres préfèrent personnaliser leur commande auprès du libraire du quartier côtoyé régulièrement. Ce dernier peut émettre des avis “éclairés” sur la qualité de tel ou tel article. Le seul et grand inconvénient est que dans cette optique, le prix à payer est assez élevé en comparaison des autres choix et ce n’est généralement réservé qu’à une minorité de parents.

L’achat en boutique face au web

Une autre aubaine consiste également à dénicher de bonnes affaires et codes promo sur la toile. C’est en effet, un espace qui dispose d’une affluence de promotions et bons plans tout au long de l’année. Les périodes substantielles comme celles de la rentrée, fêtes de fin d’année ou autres sont les plus importantes. Il est vrai que les consommateurs ont l’habitude d’aller en magasin. C’est un acte toujours primordial pour ceux qui veulent découvrir directement les fournitures nécessaires. Toutefois avec l’avènement du web, se faire livrer et souvent gratuitement évite le déplacement et les longues attentes devant les caisses.

Finalement le choix d’un achat peut dépendre de l’utilisateur et l’enfant. Néanmoins, dans la majorité des cas, il repose surtout sur le contenu du portefeuille. Parfois les parents accordent une petite folie sur un article à leur progéniture. Le plus important est que chacun y trouve son compte particulièrement en ces temps où la crise bat son plein.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *